La mâchoire ou l’articulation temporo-mandibulaire

En tant qu’ostéopathes, il n’est pas rare que nous aillons à travailler un jour ou l’autre l’articulation temporo-mandibulaire (ATM)de nos patients ou tout du moins que nous prenions un temps bien précis lors de notre ouverture de dossier pour documenter celui-ci de façon concise sur tout ce qui concerne l’historique de l’ATM. L’évaluation et le senti des tensions amèneront aussi l’ostéopathe à évaluer l’ATM. Plusieurs parmi nos clients se montrent étonnés que nous prenions le temps d’évaluer cette articulation quand elle n’est pas la raison de consultation initiale. Dans certains cas, les patients seront référés par leurs médecins ou dentistes pour une évaluation de l’articulation, souvent conjointement avec un physiothérapeute. Mais qu’elles sont les raisons qui peuvent amener un ostéopathe à traiter l’ATM et la mâchoire? Deux raisons peuvent y mener: soit la mâchoire et surtout ses mouvements (produits à l’ATM) sont douloureux, soit l’ostéopathe s’est rendu compte que l’ATM avait une responsabilité pour une douleur à distance (maux de tête ou douleur au cou par exemple).
La première raison est la plus évidente. Un patient peut se plaindre de douleurs suite à sa nuit de sommeil, ou lorsqu’il mange ou encore il peut souffrir de céphalées qu’il sent partir de sa bouche. Les causes viennent généralement d’un serrement de dents la nuit (bruxisme), d’un mauvais alignement de la mâchoire ou d’un coup direct à la tête. En ce qui concerne l’alignement de l’ATM, il faut comprendre que cette articulation est bilatérale et s’articule dans deux os différents, les temporaux, et qu’elle bouge en même temps à travers ces deux os, ce qui en fait une articulation unique dans le corps. L’influence des deux temporaux, de même que les muscles qui entourent chaque ATM la rend donc très sensible aux tensions. C’est comme si l’articulation était tractée de deux côtés. Pour y rajouter une couche de complexité certains muscles partent de la région antérieure du cou pour s’y rattacher aussi, ajoutant une autre force de traction possible.
Ce qui nous amène maitenant à la deuxième raison pour un ostéopathe de traiter l’ATM. Celle-ci étant pouvant subir l’influence de plusieurs sources, il se peut aussi qu’elle soit l’influence à la source de plusieurs douleurs soit au cou, à la tête (migraines et céphalées) et bien d’autres encore. En ostéopathie nous parlons de l’ATM comme étant un carrefour des forces du corps. L’ATM est un point d’équilibre et s’il y a déséquilibre, des problèmes à distance se feront sentir.
L’approche multidisciplinaire reste la meilleure, en particulier dans le cas des douleurs d’ATM. L’ostéopathe travaillera souvent de paire avec le dentiste, le physiothérapeute, les orthodontistes et les psychologues et peut éventuellement référer si le cas s’avère au-dessus de ses compétences.

En cas de doute, consultez votre ostéopathe!

2 thoughts on “La mâchoire ou l’articulation temporo-mandibulaire

  1. najla says:

    J’ai perdu dent n 37depuis 6ans. La machoire s est deplace et une autre faute commis en extraitant le 46.
    Dentiste n arrivecpas a equilibrer mes
    Machoires et tout mon corps est desrquilibre. Orthese puis composite…rien n a fonctionne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *